Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /homepages/10/d538962969/htdocs/racine/index.php3:47) in /homepages/10/d538962969/htdocs/racine/index.php3 on line 59
Critique d'OST - Games Memories

 
Titre : ICO – Melody in the Mist
Compositeurs : Michiru Ooshima, Pentagon
Nombre de Cds : 1
Publié chez : SME Visual Works
Sortie le : 20/02/2002

ICO... Un jeu pas comme les autres...
Les images restent encore gravées dans ma mémoire. Un jeune garçon frêle mais courageux, une jeune fille fragile et d’une blancheur fantomatique… Des colombes qui s’envolent devant vous, des murs de pierre immenses mais si majestueux, les doux rayons du soleil se reflétant sur la mer… un cœur qui bat.
Revenons à des choses plus concrètes, pour ceux qui ne connaissent pas ce chef-d’œuvre. Ico est un jeune garçon banni de son village et enfermé dans un immense château en raison de ses deux cornes sur la tête. Dans sa tentative d’évasion, il y rencontre Yorda, jeune fille énigmatique qui ne parle pas sa langue, et qu’il délivre d’une cage de fer. En combinant les qualités physiques de Ico avec la faculté qu’a Yorda d’ouvrir les portes scellées par la magie, les deux enfants pensent pouvoir se sortir de leur prison labyrinthique. 
Mais plus que de la coopération, il s’agit en fait d’une amitié d’une grande pureté qui va relier les deux principaux protagonistes. Ico est prêt à tout pour protéger sa mystérieuse compagne. Et il faut bien cela car de nombreux dangers les guettent : d’étranges ombres noires cherchent à capturer la jeune fille...

Le silence se fait...
Qu’est-ce qui confère à ICO cette ambiance si particulière ? Les décors sont magnifiques et surtout paraissent gigantesques par rapport aux personnages. Des détails poétiques foisonnent un peu partout (des oiseaux qui volent à vos côtés, des jardins d’un vert tendre au beau milieu du château...).
Et à côté de cela, on trouve la bande-son. De prime abord, on pourrait penser... qu’il n’y a pas de musique ! Car ICO est un jeu calme, presque silencieux.
Pourtant, quelques mélodies parsèment ça et là votre périple. Cependant elles sont peu audibles, et laissent bien souvent leur place aux chants des oiseaux ou au rugissement d’une cascade d’eau fraîche.

Michiru Ooshima, créatrice d’ambiance...
Les divers thèmes du jeu ont été composés par Michiru Ooshima, dont le nom ne vous est peut-être pas inconnu. Elle a œuvré il y a peu pour le jeu Legaia Duel Saga, et avait auparavant prêté son talent à des dessins animés comme « Kaze no Tairiku » (le Continent du Vent).
Cette dame, au talent indéniable, aime les instruments à cordes un peu exotiques, souvent dans un style assez oriental, ce qui lui confère un style unique. 
Dans ICO (où elle a travaillé avec Pentagon, qui semble être un groupe d’arrangement usant d’instruments informatiques), elle se cantonnera à ce qu’elle fait le mieux, des musiques d’ambiance.

Verdict !
Je suis amoureux du jeu, et de ses musiques. Toutefois, je tiens à vous prévenir, tout auditeur qui se laisserait tenter par cette bande-son sans avoir une idée du jeu auquel elle se rapporte risque d’être assez déçu. En effet, comme je l’ai cité plus haut, les mélodies sont d’une grande discrétion, afin de conférer au jeu une atmosphère si particulière.
De plus, le CD ne dure que 25 minutes… pour 16 pistes. Oui, c’est peu, il faut savoir que la plupart de ces pistes ne dépassent pas les 1 minute 30.
Enfin... il reste LA piste. Celle qui surpasse toutes les autres. Celle qui surpasse même peut-être tout ce que vous avez pu entendre jusqu’à présent en matière de générique de fin, en matière d’émotion brute. Cette merveille tient la dernière place du CD et vous fera pleurer de bonheur pendant plus de 4 minutes.

Quelques détails...
Dans la critique piste par piste qui suit, certains textes sont exempts de notes (d’étoiles quoi). C’est tout simplement parce que la musique est impossible à évaluer, qu’il ne s’agit que de sons, ou d’effets sonores. Ce ne sont pas des oublis, voilà ^__^ 
Vous pouvez bien entendu m’écrire
Je vous souhaite une agréable lecture de la critique détaillée ^__^


Vers la critique piste par piste>>>>
 

 
© Copyright 2006-2014 Games Memories
Crozier Claude, Le Tarot de Marseille "Miroir de l'Ame"